Une soirée magique à la cidrerie Michel Jodoin

Il était une fois une nuit d’encre, tellement dense qu’à moins d’une lampe frontale une chatte n’aurait pu retrouver ses chatons. Heureusement nos raquetteurs n’écoutant que leur courage et profitant d’une température hivernale fort clémente, à peine moins 1 Celsius, se rendirent au point de départ.

La célébrissime et combien patrimoniale cidrerie de Michel Jodoin, sur le piémont du mont Rougemont.  Ainsi tous décidés à ne faire qu’une bouchée de cette colline montérégienne qui culmine à 381 mètres au dessus du niveau de la mer, ils fendirent la nuit et se lancèrent à l’assaut du sommet! Où sommes-nous, semblent se demander nos valeureuses raquetteuses et nos galants raquetteurs alors que l’on s’attaque au monstre magmatique surgit du centre de la Terre il y a plus de 125 millions d’années. Arrêtons-nous un instant pour scruter dans les profondeurs de la nuit blanche si le Yeti, cet abominable homme des neiges, ne se trouverait pas dans les parages?

Rassurés, nous faisons la pause et nous sourions à la caméra. Chaussés de nos raquettes, elles-mêmes armées de crampons mordant sur les pentes glacées de cette montagne nommée en l’honneur du Sieur de Rougemont, un officier vétéran du régiment de Carignan venu en ce pays neuf au milieu du XVIIe siècle pour pacifier la tribu iroquoise des Seigniers de la Vallée du Richelieu. Au bout de deux kilomètres d’une marche rassérénant pour ceux et celles qui ont eu une semaine de fou, genre courir à droite et à gauche à ne plus savoir par quel bout commencer tellement leur agenda est plein à ras bord d’engagements professionnels et de responsabilités familiales, et bien nous atteignons sereins et souriants le belvédère de l’un des sept sommets de cette colline montérégienne. Tout là haut perchés, nous admirons le panorama dont l’éclatant mont Brome avec ses dizaines de pentes de ski illuminées et l’ombre assoupie du mont Yamaska, tel un félin rêvassant sous les étoiles.

Une petite descente d’à peine un kilomètre et voilà nos raquetteuses et raquetteurs de retour au camp de base pour boire du bon cidre chaud et croquer une bouchée de chocolat noir en compagnie de leurs guides Marie-Lyne Éthier et Sylvain Trottier. Après cette pause, nous pénétrons dans le cénacle le plus réputé de la transformation de la pomme au Québec, la Cidrerie Michel Jodoin. La géologie et l’histoire climatique ont gratifié le piémont de certaines collines Montérégiennes, tels les mont Saint-Bruno, Saint-Hilaire, Yamaska et Rougemont d’un sol particulièrement propice aux arbres fruitiers. Dès 1792, les colons français avaient remarqué que les pommiers et les vignes sauvages proliféraient sur les collines. La soirée s’est poursuivie par une visite guidée de la cidrerie et les explications dignes d’un Fernand Séguin (célèbre vulgarisateur scientifique) de notre guide, Éric, sur les différents procédés de fabrication des cidres Michel Jodoin. La dégustation qui a suivi nous a permis d’apprécier toute la gamme de saveurs et d’arômes. Et le hasard qui sait parfois si bien faire les choses a voulu que la gagnante du tirage d’un coffret cadeau de 3 bouteilles d’autant de variétés de cidre soit Marie-Béatrice Dumas de France en visite au Québec et qui célébrait ce soir là son anniversaire de naissance.

Publié dans Activités à la cidrerie | 2 Responses

c

recette, halloween, pommes, michel jodoin

Une recette d’halloween aux pommes est très simple à faire et bien savoureuse pour les petits comme les grands !

Il vous faut :

  • des pommes
  • de la confiture de lait (maison ou achetée) ou autre sauce caramel au beurre salée un peu épaisse
  • des mini chamallows (en grande surface)

 

Lavez bien les pommes. Coupez des lamelles assez larges. Tartinez de crème caramel au beurre salé les parties ou vous mettrez les dents de machemallows. Cela sert à coller les chamallows.  Déposez les mini guimauves sur le caramel et recouvrez avec l’autre lamelle.

Déposez dans une assiette. Réservez au réfrigérateur sinon le caramel fond et les dents tomberont comme les zombies :). Aussi, n’hésitez pas à accompagner votre petit dessert avec notre cidre de glace ou un jus de pomme sans alcool.

Si vous essayez, dites-nous ce que vous en penssez :)
Source : ici 

recette halloween, pomme, cidre, michel jodoin

 

Vista Bella

Cidre de Glace

Publié dans Recette | Mots-clefs : , , | Laisser un commentaire

Du cidre dans votre pharmacie !

Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours !

Ce n’est pas aujourd’hui que je vous annonce que le cidre est la recette miracle pour tous les bobos du quotidien! Par contre, je vais tenter de vous démontrer les bienfaits de celui-ci sur la santé.

C’est bien connu, la pomme est un fruit riche en éléments nutritifs.  En plus de contenir plusieurs vitamines et minéraux, la pomme possède deux antioxydants puissants qui aident à prévenir plusieurs maladies comme  l’asthme, les maladies cardiovasculaires et même certains cancers. Bien souvent redouté à cause de la cire et des résidus de pesticides, c’est la pelure qui détient le plus d’antioxydants!  Eh oui, à partir de maintenant plusieurs d’entre vous opteront pour un lavage efficace de la pelure pour profiter de son effet protecteur contre les aliments irritant.

Le cidre, un antioxydant

Jusqu’à maintenant, aucune recherche clinique n’a été faite afin de prouver les bénéfices du cidre pour l’humain. Cependant, des chercheurs bretons ont réussi à montrer que les pommes dites «à cidre» (comme la pomme Geneva) contiennent de 2 à 5 fois plus de polyphénols (molécules ayant des propriétés antioxydantes supérieures aux vitamines). En général, au Québec, nous utilisons des pommes de tables pour élaborer nos cidres. Malgré cela, le cidre reste une boisson de choix pour tous ceux qui vise de saines habitudes alimentaires et qui sont conscient des bienfaits des antioxydants sur la santé.

Moins de calories

De plus, si on le compare aux autres boissons alcoolisées, le cidre présente en général un pourcentage d’alcool assez faible (entre 2,5 et 10%) donc, moins de calories. Par exemple, un verre de cidre Rosalie de 150 ml contenant 11% d’alcool, contient environ 85 calories. Tandis qu’un verre de vin rouge de 11,5% d’alcool contient 110 calories. De plus, pour pousser encore plus loin la comparaison, un verre de rhum de 40% contient environ 325 calories ! Opterez-vous pour le cidre dorénavant ?

Et pourquoi pas le cidre dans nos soins dermique ?

En plus des propriétés bénéfiques sur la prévention de certaines maladies, on dit que les polyphénols ont des effets bénéfiques pour la peau. Ils combattent les radicaux libres qui sont responsables du vieillissement de la peau. Ne vous étonnez donc pas, si vous mettez les pieds dans un centre de santé et qu’on vous offre des soins exfoliants régénérateurs et des enveloppements anti-âges au cidre de glace.

Source :  LÉROUX, Guillaume et Alexis PERRON, Cidres du Québec, Montréal, Modus Vivendi, 2009, 255 p.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Êtes-vous Mojito ou cocktail Montérégien ?

Pour la saison estivale, on n’hésite pas et on sert un verre de cidre à nos invités. Rafraîchissant et diversifié, une fois dégustée vous ne pourrez plus vous en passer !

L’été arrive et les apéros seront de plus en plus appréciés. Cette année faites différents et remplacez la traditionnelle bière par une délicieuse San’Cidria bien froide. Vos invités seront surpris et comblés je peux vous l’assuré.

En panne d’idées de cocktail ? Voici 2 recettes alléchantes :

Mojito aux pommes :

Ingrédients :

  • 1 oz de rhum blanc
  • 2 oz de cidre effervescent  Grande  Tentation *
  • 4 à 6 morceaux de lime
  • ½ oz de sirop d’érable
  • 5 à 7 feuilles de menthe

*N’hésitez pas à remplacer le cidre effervescent par un de nos délicieux moûts de pomme sans alcool.

Préparation :

  1. Écraser les morceaux de lime et les feuilles de menthe dans le sirop d’érable.
  2. Ajouter de la glace et votre cidre effervescent.
  3. Mélanger à l’aide d’une cuillère.
  4. Décorer votre cocktail avec quelques feuilles de menthe
  5. Déguster !

Le Montérégien : 

Ingrédients (par verre) :

  • 10 ml de sirop d’érable
  • Zeste de citron
  • Feuilles de menthe fraîche
  • 2 framboises et 2 mûres
  • Tranche de citron
  • Cidre mousseux Michel Jodoin
  • Brochette à cocktail
  • ¼ de quartier de citron

Préparation :

  1. Verser 10 ml de sirop d’érable au fond de votre verre
  2. Ajouter une pincée de zeste de citron et ¼ de quartier de citron
  3. Remplir la coupe de cidre mousseux
  4. Préparer une brochette de petits fruits
  5. Garnir la coupe d’un quart de citron, de feuilles de menthe et de la brochette de petits fruits.
  6. Déguster !

Que ce soit un cidre léger, fort, plat, mousseux, de glace ou encore rosé, sans oublier nos spiritueux, le personnel de la cidrerie se fera un plaisir de vous proposez des idées d’accord mets et cidre ou simplement un petit cocktail estivale à servir à vos invités.
© Source : Cidre du Québec, Tourisme Montérégie

Publié dans Nouvelles | Mots-clefs : , , , , , , | 1 Response

Punch au cidre et rhum

cidre, punch, rhum, pommes

 

Ma recette de punch au cidre et rhum

Lorsque j’étais petit, la maison était embaumée par les bouquets de senteurs de la saison. Chaque fois que je franchissais la porte, une odeur particulière caractérisait le moment. Des fleurs, une recette, une fraicheur apportée par le vent de la campagne, c’était chez moi…

punch, cidre, rhum, michel jodoin

Lorsque la température se refroidissait et que l’automne prenait place, ma saison préférée, nous pouvions sentir un pot de cidre chaud qui frémissait lentement sur le feu avec un peu de cannelle, du clou de girofle et des épices. C’était la mixture, ma potion magique qui venait littéralement me réchauffer après une journée passer à jouer dehors.

Ce punch est délicieux, mais c’est bien plus. Le cidre que je mets à l’intérieur est un lien direct vers mes meilleurs souvenirs. Avec les gens que j’aime. Ça me rappel exactement où tout à commencé.

De ma cuisine à la vôtre, bonne dégustation !

Ingrédients:

8 onces de rhum brun
3 onces de jus de citron
4 onces d’un simple sirop de thym
12 onces de cidre 
(léger ou mousseux), ou jus de pomme
4 onces d’eau
4 onces de club soda
8 Traits de Angostura Bitters
Quelques branches de thym en garniture
Rondelles de pomme, en garniture

Préparation:

1) Pour faire votre sirop de thym, incorporez 2 tasses de sucre à 1.5 tasse d’eau et 6 branches de thym à feu moyen. Amenez à ébullition et faites réduire jusqu’à ce que le sucre soit fondu, environ 5 minutes. Retirez du feu et laissez refroidir au frigo.

2) Placez tous les ingrédients dans votre bol préféré, ajoutez de la glace et remuez.

3) Remplissez votre verre de glaçons et recouvrez avec le punch. Pour la présentation, ajoutez une rondelle de pomme et une branche de thym.

4) Donne 6 portions.

Donnez-moi de vos nouvelles, dites-moi ce que vous en pensez :)

cidre, punch, rhum, pommes

cidre, punch, rhum, pommes

cidre, punch, rhum, pommes

 

 

 

Publié dans Recette | Mots-clefs : , , , | Laisser un commentaire

Un sandwich reuben pour dîner

reuben, sandwich, michel jodoin

Essayez un sandwich reuben pour faire changement.

yan blanchard, chinook aventure, voyage, chamonix, michel jodoin, Notre collègue Yan adore les sandwichs, les charcuteries et les fromages. Toutes les occasions sont bonnes pour mélanger ces petits plaisirs. Dernièrement, il était à Chamonix et il en a profité pour faire un petit apéro surprise à la gang de skieurs avec qui il était.

 

Nous avons décidé de partager sa dernière recette de sandwich chaud du midi qu’il accompagne TOUJOURS avec sa Coeur à tout. Voici le sandwich reuben :)

INGRÉDIENTS

- 2 tranches de pain de seigle (pain de seigle pumpernickel, marbré ou autre)
- 2 c. à table de beurre ramolli
- (2 ou 3 c. à table) de vinaigrette Russe
- 1/4 lb de bœuf de choix (on aime bien qu’il soit salé) en tranches
- 2 tranches de votre fromage préféré
- 125 mL (1/2 tasse) de choucroute du commerce, égouttée et rincée
- Cornichons, en option

 

PRÉPARATION

- Tartiner les tranches de pain de beurre d’un côté et de vinaigrette de l’autre.
- Déposer une tranche côté beurré dans un poêlon.
- Recouvrir de choucroute, de tranches de bœuf et de fromage suisse (dans cet ordre) et déposer la seconde tranche de pain, côté beurré vers le haut.
- Placer le poêlon sur la surface de cuisson et cuire à feu moyen doux. Faire griller le sandwich en le pressant de temps en temps avec une spatule, jusqu’à ce que la tranche du bas soit croustillante.
- Retourner le sandwich et répéter. Continuer la cuisson jusqu’à ce que le pain soit croustillant et que le fromage soit fondu.
- Couper en diagonale. Servir immédiatement et les cornichons en à côté.

Une petite note d’histoire

La recette de ce sandwich est originaire des États-Unis. Il existe en revanche plusieurs récits concurrents sur son origine exacte.

Selon la première, rapportée par la fille d’Arnold Reuben, propriétaire du restaurant Reuben’s Delicatessen à New York, ce plat aurait été créé en 1914. L’histoire veut qu’une actrice jouant avec Charlie Chaplin soit entrée dans le restaurant tard dans la soirée et se soit exclamée « Reuben, fais moi un sandwich, fais une combinaison. J’ai tellement faim que je pourrais manger une brique ! » Le chef empila sur du pain de seigle de la choucroute, de la dinde, du fromage suisse et de la sauce russe. L’actrice dit que c’était le meilleur sandwich qu’elle n’avait jamais mangé. Elle proposa le nom de « Spécial Annette Seelos » et à lui de répondre « Pas question ! Je vais l’appeler le Spécial Reuben. ».

 

 

Source: Wikipedia, metro,

 

 

Publié dans Recette | Mots-clefs : , | Laisser un commentaire

Baba au cidre, crème légère vanillée et pommes

cidre, pomme, michel jodoin, baba

Baba au cidre, crème légèrement vanillée

Et pourquoi pas du cidre dans votre dessert baba? Nous avons fait quelques test à la maison, au bureau, avec les amis. Nous avons cherché sur la toile et testé et mangé… Et en voici une petite !

Quantité 4 Personnes
Préparation 35 min
Cuisson 1 h 50 min
Coût de la recette Abordable
Niveau de difficulté Facile

 

INGRÉDIENTS
Pour notre succulent baba au cidre !

4 fines tranches de pomme Granny Smith

Pour la génoise :

1/4 lb de farine
1/2 oz de beurre pomme
2 œufs
1 c. à thé de sucre
1 c. à thé de miel d’Acacia
le zeste d’une demi-orange
1 c. à thé de levure de boulanger
1 c. à thé d’eau tiède
1 pincée de Fleur de sel
Pour la crème à la vanille :
150 ml de crème liquide froide
1/2 oz de sucre à glacer
1 gousse de vanille

Pour le sirop au cidre :

200 ml de cidre Michel Jodoin
100 ml de jus de pomme
1/8 lb de sucre
PRÉPARATION

1 Préparez la génoise :

2 Préchauffez le four à (180°C).

3 Séparez les blancs et les jaunes d’œufs. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre fondu, le miel, la farine, le zeste d’orange, et la levure préalablement dissoute dans l’eau tiède. Montez les blancs en neige ferme, ajoutez-les délicatement à la préparation. Versez la pâte dans des moules individuels beurrés, et faites cuire pendant 20 min. Démoulez aussitôt, et réservez.

4 Préparez le sirop au cidre :

5 Dans une casserole, mélangez le cidre Michel Jodoin, le jus de pomme et le sucre, portez à ébullition et réservez hors du feu.

6 Préparez la crème à la vanille :

7 Dans un saladier bien froid, fouettez la crème liquide avec le sucre et les grains de la gousse de vanille, jusqu’à l’obtention d’une texture ferme et aérienne.

8 Dans le four chaud, mettez les fines tranches de pomme à sécher sur une feuille de papier parchemin, pendant 1H30 à 100°C.

9 Servez la génoise imbibée de sirop au cidre, avec la crème aérienne à la vanille et une rondelle de pomme croustillante.

 

Et finalement, vous revenez sur notre page Facebook et vous venez nous donner vos commentaires !
Source de la recette ici.

Publié dans Recette | Mots-clefs : , , , | Laisser un commentaire

Quand cabane à sucre et cidre font bon ménage!

C’est le temps des sucres. La sève des érables a recommencé à couler et la plupart des Québécois se préparent pour leur pèlerinage annuel à la cabane à sucre. Si vous êtes comme moi, ça me prend ma dose d’omelette soufflée, d’oeufs dans le sirop, de fèves au lard maison, de grands-pères dans le sirop, de jambon et d’oreilles de Christ chaque année. Un rituel dont je ne peux plus me passer, même si je sais que je ne mangerais pas ce genre de repas tous les jours!

J’adore tout ce qui est à l’érable et j’ai été heureuse d’apprendre que la pomme et l’érable font partie de la même famille aromatique selon François Chartier qui a écrit Papilles et Molécules. En combinant ces deux ingrédients, nos papilles sont au 7e ciel entraînant ainsi une véritable explosion de bonheur dans notre bouche!

Quoi de mieux dans ce cas que de choisir une cabane près des vergers pour pouvoir profiter de cette délicieuse combinaison. Rougemont regorge de cabanes à sucre qui se feront un plaisir de vous accueillir avec vos amis et votre famille et plusieurs ont une politique d’apporter votre vin. Faites un arrêt à la Cidrerie Michel Jodoin avant de vous rendre à la cabane et achetez quelques bouteilles de cidre ou de cidre de glace pour accompagner votre repas. Vos papilles vous diront merci et vos amis aussi. La Cuvée Blanc de Pépin et le Cidre de glace mousseux sont tout indiqués pour faire de votre sortie à la cabane un moment inoubliable.

Publié dans Nouvelles | Mots-clefs : , , , , | Laisser un commentaire

Comment servir votre mousseux?


Oups! On a oublié de mettre la bouteille de mousseux au frais et nos invités sont arrivés! Vite, on va la mettre au congélateur!

Beaucoup font cette erreur et le résultat final n’est pas le même. Le congélateur est un très mauvais moyen de rafraîchir, car il tue les arômes et les saveurs! Il est préférable d’utiliser un seau contenant un mélange d’eau et de glaçons, pour y plonger la bouteille 15 à 20 minutes avant de la servir. Le réfrigérateur est également un bon moyen de mettre au frais la bouteille, en position couchée dans le bas, trois ou quatre heures avant de la servir.

Soyez patient, le résultat est tellement meilleur. Santé!

Publié dans Nouvelles | 1 Response

Tout sur la fabrication du cidre de glace

Contrairement à la croyance populaire, le cidre de glace n’est pas toujours issu d’une récolte de pommes gelées dans les arbres. Inspiré du vin de glace, le cidre de glace présente toutefois ses particularités ne serait-ce que parce qu’une pomme et un raisin sont deux fruits différents.

Lorsqu’il s’agit de vin de glace, les raisins sont récoltés gelés sur la vigne. Durant les semaines qui précèdent, les raisins se déshydratent de sorte qu’ils contiennent peu d’eau au moment de la récolte, donc ils sont plus concentrés en sucre. Les raisins sont ensuite pressés gelés et le jus est mis à fermenter.

On peut procéder de façon similaire avec les pommes, cette technique s’appelle la cryoextraction. Par contre, les pommes ont tendance à tomber lorsqu’elles sont mûres, ainsi, en janvier, il en reste très peu dans les arbres et ces pommes sont extrêmement dures, dû au fait qu’elles sont gelées, donc difficiles à écraser avec un pressoir ordinaire. Pour ces raisons, seulement 5% des cidres de glace produits au Québec sont fabriqués selon cette méthode. Ils sont facilement reconnaissables à cause de leur prix  dispendieux et parce qu’ils portent une mention comme Cuvée réserve.

Pour ces raisons, d’autres méthodes se sont développées pour fabriquer du cidre de glace. On peut cueillir les pommes à l’automne pour ensuite, soit les mettre à l’extérieur en hiver pour les geler ou encore les presser et sortir le jus à l’extérieur lorsqu’il fait - 10°C. Cette technique porte le nom de cryoconcentration. En gelant le jus, les sucres se séparent naturellement de l’eau.

Par conséquent, il est possible de récupérer uniquement le jus ayant la plus grande concentration en sucre et de le faire fermenter environ un mois en cuve en acier. Le cidre de glace obtenu contient entre 7% et 13% d’alcool. Bien que très sucré, aucun sucre n’a été ajouté ; il s’agit uniquement de l’action du froid. Sur 900 litres de jus, on retire au maximum 150 litres de cidre de glace, donc il faut environ 50 pommes ou 5 kilos pour produire une bouteille de 375 ml de cidre de glace, ce qui explique la valeur marchande du produit.

 

La Cidrerie Michel Jodoin a testée la méthode de cryoextraction en 2006 et a ensuite adoptée la technique par cryoconcentration. Cette dernière, nous permet de faire un cidre de glace rosé fait de la pomme Geneva, une variété qui se cueille tôt en automne et qui par conséquent, ne pourrait pas rester dans l’arbre jusqu’à la cueillette en hiver.

  •  Le Cidre de glace rosé est issu de la variété Geneva, une pomme à chaire rouge qui offre au nez et en bouche, une ribambelle de petits fruits rouges comme la canneberge et les baies sauvages. Il se déguste en début de repas avec les pâtés ou en fin de repas avec les fromages de caractère et les desserts acidulés faits de petits fruits ou le gâteau au fromage servi avec un coulis. Un dessert en soi. Osez-le avec une entrée de pétoncles nappés d’une salsa à la fraise.
  • Le Cidre de glace doré est le résultat de l’assemblage de trois variétés, soit la pomme Empire, Golden russet et Smoothee. Ce délicieux mélange donne place à des arômes épicés de fruits secs, d’abricots, de figues et de caramel. C’est un excellent apéritif accompagnant parfaitement foie gras et fromages forts. Sublime avec les desserts à base de fruits, comme la tarte Tatin, il se marie volontiers à un Sabayon ou à un gâteau au fromage.
  • Le Cidre de glace mousseux est élaboré par cryoconcentration et est gazéifié au moment de la mise en bouteille. Il présente un goût riche aux accents de miel et de caramel. Il est produit en quantité limitée chaque hiver et se vend exclusivement à la boutique de la Cidrerie.

Passez par Rougemont pour une dégustation de ces trois délicieux produits, faites-nous confiance, vos papilles ne resteront pas de glace!

Publié dans Nouvelles | 2 Responses