5 cidres à déguster lors d’une journée chaude

Lors d’une belle journée chaude, un rafraîchissement va de soi, mais ce n’est pas le choix qui manque. Bière, vin blanc, rosé, mousseux, sangria, cocktail… il y a tellement de possibilités!

Nous vous suggérons ici 5 produits qui feront le bonheur de tous.

 

Mousseux rosé

Avec des bulles fines et constantes, un nez intense et complexe aux arômes de fruits rouges et aux notes florales, le cidre mousseux rosé est idéal en apéritif. Il accompagne tout aussi bien les entrées à base de poisson, les terrines et les fromages.

 

Cidre léger

Cidre tranquille élaboré en cuve avec des pommes McIntosh, il a un nez léger, fruité, dominé par la pomme et la poire. Un cidre intéressant pour un pique-nique romantique ou pour servir avec les crêpes, les canapés, les mets asiatiques. Il se marie à merveille avec une assiette de fromages québécois à croûte fleurie.

 

Coeur à tout / Grande tentation

Très polyvalent et rafraîchissant, ce cidre pétillant est idéal pour toutes les occasions. En format 330 ml, il se prend comme une bière. À servir en apéritif ou au repas avec les fromages doux, les viandes blanches et les plats sucrés-salés.

 

Calijo Ice

Le Calijo Ice est un mélange de brandy de pomme Calijo, additionné de cidre et de jus de pomme. La robe jaune paille ne laisse pas présager un breuvage à 12% alc./vol. Au nez, on perçoit des notes boisées et une légère amertume qui vient du brandy. En bouche, des notes de chêne apportent un côté boisé rafraîchi par le cidre et le jus de pomme. Disponible en 4 pack, le Calijo Ice se boit comme une bière forte.

 

San’Cidria

Mélange de cidre, de jus et d’arômes naturels de fruits. On y retrouve des notes d’agrumes et de framboises. Cette boisson est gazéifiée au moment de l’embouteillage. Une boisson estivale, à servir en apéritif sur une terrasse ou sur le bord d’une piscine. Il remplace tout bon cocktail.

Cet article a été publié dans Nouvelles avec les mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

2 commentaires

  1. Murielle Tétreault
    Le 25 juillet 2012 à 9 h 48 min | Permalien

    J’aime beaucoup le Blanc de Pépin .Je l’achetais souvent chez Métro en faisant mon <>. Je ne le retrouve plus. J’habite maintenant Beaconsfield et j’ai de la difficulté à m’en procurez depuis quelques mois . Vous devriez faire du marketing par ici.

    • Le 25 juillet 2012 à 11 h 14 min | Permalien

      Bonjour Madame Tétreault, on vous remercie d’avoir pris le temps de nous écrire. Pour faire suite à votre commentaire, nous vous assurons que nous faisons un suivi régulier dans plusieurs marchés d’alimentation. La meilleure façon d’avoir le Blanc de Pépin dans votre marché est de lui en faire la demande. Plus la demande est forte, meilleurs sont les chances que le marchand s’en procure régulièrement.

Un trackback

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*